Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
A quoi ça sert ?
#1
Bonjour,

A la vision de certains sujets que j'ai vu et revu sur ce site les années passant et les nouveaux présentés, je me pose une question :

A quoi vous sert concretement l'ésotérisme ? ou la magie appelez cela comme vous voudrez.
Dans votre vie de tous les jours, mais en regardant dans votre passé et votre futur.

Bien à vous.
La folie est un don de Dieu.
Répondre
#2
J'y vois plusieurs utilité;

Plus jeune je tentais de résoudre mes problèmes avec que ce soit de m'attiré des faveurs, de projeté des défaveurs vers d'autre, c'était une quête pour controller l'environement qui m'entourait. Comme la grande majorité des jeunes, j'ai posé des actions que je ne referais pas aujourd'hui, en bref, j'étais dans l'élévation de l'égo.

Aujourd'hui plus vieux, j'y vois beaucoup plus de moyen de tendre vers une élévation spirituel, j'y vois un contact avec des divinités, ou l'on y inclue gratitude, amour et calme. Pour moi ésotérisme et spiritualité sont très près et c'est que ce que je reproche beaucoup au courant plus modern. (mais c'est un autre sujet)
Répondre
#3
Pour ma part, c'était pour comprendre LA vie qui m'entoure et pouvoir l'explorer comme l'expérimenter à travers de nombreux supports divinatoires, remèdes médicinales et techniques énergétiques. Bien sûr, je recherchais aussi cette perfection... ce côté divin en toute chose. En gros, j'avais soif d'apprendre sur tous pleins de domaines. Mais il reste que je me rend compte qu'en fait, même s'il est bien de s'ouvrir ainsi et de pouvoir sortir de sa zone de confort, nous ne sommes pas obliger des les pratiquer pour autant. L'essayer 1-2 fois, voire juste l'étudier peut s'avérer suffisant dans une certaine ordre de mesure. À tout le moins, cela m'a permis d'élargir mes horizons de même que d'être plus ouverte d'esprit sur La vie, ma propre vie. D'ailleurs, j'adore aider les autres, car cela me permet d'en apprendre davantage, même sur moi. Disons que je ne recherche pas tant la rémunération en fait !

Bref, j'ai finis par me spécialiser dans certains domains, dont ceux que je ne pratique pas vraiment, deviennent des notions insérées dans ceux que je pratique.
Heart  Lilianah, S.net  Heart
Quiconque combat les monstres doit s'assurer qu'il ne devient pas lui-même un monstre, car lorsque tu regardes au fond de l'abysse, l'abysse aussi regarde au fond de toi. -Nietzsche-
Répondre
#4
En fait on ne peut pas dire que j'ai véritablement choisi d'entrer en sciences éso. Longtemps j'ai eu une vie "normale" et je me souviens des premiers éveillés que j'ai croisés, je les trouvais un peu olé olé... Et puis les événements de sont enchainés : 1 chien, 2 chiens, une meute.... Et puis les chiens  ont commencé à faire n'importe quoi, ils m'ont notamment tué mon chat Chuffi.... Et  je ne savais plus comment faire pour les canaliser. J'avais pas le coeur de m'en séparer. Alors après être passée par toutes les écoles de comportements canins,  j'ai débarqué un jour chez des tziganes dont j'avais entendu parlé comme des sorciers dresseurs....

Et bref partant de là y'a eu des tas de choses, notamment des "phénomènes".... Et après avoir assisté / participé aux phénomènes j'ai voulu comprendre plus et de là je suis entrée dans "la science occulte " dont je ne suis plus jamais sortie. Elle me sert donc surtout à comprendre et à manier l'animal.
Répondre
#5
Bonjour,
Ma première étincelle de curiosité a été relevée insconsciament quand j'était jeune - Je dévorais les livres occultes probablement à l'idée de trouver une réponse, une aide, sur ce qui se produisait dans ma vie. Il m'est arrivée un peu plus tard un évènement qui m'a un peu traumatisée, et dont j'ai cherché les explications partout, incluant l'occulte, parce que les réponses que j'arrivais à trouver n'avait aucun sens.  Ironiquement, c'est en ayant le plus peur d'un évènement qu'aujourd'hui elle forme la plupart de ma pratique.

J'adore les connaissances et j'aime me noyer dans différents bouquins et références. Si toutefois mon but n'est pas une pratique rituellique, les choses ont parfois une drole de façon de se mannifester à moi. Toutefois mon travail se fait majoritairement sur moi-même, pour atteindre une certaine élévation spirituelle - et j'ai mon lot de challenge en vieillissant !

L'ésotérisme me permet de me remettre en question, parfois j'ai aussi l'impression lors de session de groupe que j'aide les gens a vivre leur deuil ou encore de mieux être en paix avec soi-même. En aidant les autres, c'est un peu comme si je m'aidais moi-même ...

Bonne Journée!
-=xxxxxx=-
DeathBreeze
Poltergeist de Zelda
Sorcellerie.Net
Répondre
#6
Star 
Bonjour à Tous,

À quoi me sert l’ésotérisme au quotidien ?
Soyons clair, en ce qui me concerne : à rien… Tongue si ce n’est nourrir ma curiosité viscérale. Et autant dire que ce pan de l’histoire de l’humanité a de quoi combler cette gloutonne… Big Grin

Je suis davantage intéressée par son histoire, l’évolution de sa pensée, ses auteurs que véritablement motivée par une quelconque pratique « magique ».

D’ailleurs, je pense l’avoir souvent souligné, je ne pratique aucune magie à proprement parlé (quoique….).

La seule discipline qu’il me plait d’exercer, est l’astrologie .

Bien à Vous,
Répondre
#7
Je me reconnais un peu dans ta réponse, GreatBlackDragon, sauf que moi, j'en suis encore à l'étape jeunesse je crois. :'D


Je vais paraître superficielle, mais pour moi, la magie a deux utilités :

- M'attirer des "faveurs" donc (jamais de défaveurs pour autrui en revanche). Des faveurs parfois matérialistes, mais surtout des coups de pouce pour agir sur ma psychologie. Sur ce genre de mécanismes pernicieux qui dépend de vous, de votre vécu, de votre éducation, dont il est très difficile de se débarrasser tant il est ancré dans notre façon de penser, dans nos habitudes. Exemple : l'impuissance apprise.

- Réenchanter le monde, y mettre un peu de merveilleux. Sans magie, la vie me parait triste, vide et terne.
Quand j'étais petite, je sentais (ou je voulais/avais besoin) que quelque chose d'autre existe. J'avais l'impression de ressentir quelque chose d'invisible et d'impalpable dans l'air, comme une présence, une force, ou un courant. Comme je viens d'une famille chrétienne, mes parents m'ont orienté vers l'Eglise, mais passé un certain âge, cette religion ne me convenait plus et ne répondait pas à ce que je ressentais en pleine nature. C'est bête à dire, mais ce qui a alors commencé à me faire m'intéresser aux sciences occultes, c'est Harry Potter. x)
Répondre
#8
L'ésotérisme est un terme qui indique un mouvement précis : celui d'aller de l'extérieur à l'intérieur des choses.

A quoi me sert-il ?
A explorer les notions qui m'intéressent en allant plonger dans leurs profondeurs.

J'aime lire entre les lignes, là où se trouvent les quais à emprunter pour changer les niveaux de lectures / de pratiques et pour nous connecter en direct sur les plans verticaux, gardiens des Sciences mères et des Traditions primordiales.
Répondre
#9
(14-07-2020, 08:04 AM)Talie a écrit : Je me reconnais un peu dans ta réponse, GreatBlackDragon, sauf que moi, j'en suis encore à l'étape jeunesse je crois. :'D


Je vais paraître superficielle, mais pour moi, la magie a deux utilités :

- M'attirer des "faveurs" donc (jamais de défaveurs pour autrui en revanche). Des faveurs parfois matérialistes, mais surtout des coups de pouce pour agir sur ma psychologie. Sur ce genre de mécanismes pernicieux qui dépend de vous, de votre vécu, de votre éducation, dont il est très difficile de se débarrasser tant il est ancré dans notre façon de penser, dans nos habitudes. Exemple : l'impuissance apprise. 

- Réenchanter le monde, y mettre un peu de merveilleux. Sans magie, la vie me parait triste, vide et terne.
Quand j'étais petite, je sentais (ou je voulais/avais besoin) que quelque chose d'autre existe. J'avais l'impression de ressentir quelque chose d'invisible et d'impalpable dans l'air, comme une présence, une force, ou un courant. Comme je viens d'une famille chrétienne, mes parents m'ont orienté vers l'Eglise, mais passé un certain âge, cette religion ne me convenait plus et ne répondait pas à ce que je ressentais en pleine nature. C'est bête à dire, mais ce qui a alors commencé à me faire m'intéresser aux sciences occultes, c'est Harry Potter. x)

Ce n'est pas superficielle, ne t'inquiète pas, c'est une phase de l'évolution (et même dit ainsi c'est prétentieux), mais pour moi tout est une question d'égo, sur ce point je suis beaucoup plus près des philosophie oriental de rapport a l'égo versus le dualisme bien vs mal. Pour moi on a 2 options, soit on nourrit notre Ego et on l'élève, ce que propose le satanisme (de Lavey entre autre) mais aussi beaucoup de pratique ésotérique moderne, soit on tente de le sublimer l'Ego et ainsi tenté d'élever son ame comme le propose d'autre courant

un exemple simple: le christianisme dit : "si quelqu'un te frappe sur la joue droite, tend la joue gauche".

Ce n'est pas une question de se laissé faire, mais de tenté de passé par dessus l'insulte, et d'invité l'autre dans l'amour, de dire, écoute si me frappé te permet d'aller mieux, vas y frappe moi encore, car ce qui compte pour moi est que tu aille mieux. C'est une forme d'humilité, de comprendre que l'autre n'est pas rendu la dans son stade d'évolution, qu'il succombe au pécher de la colère et que la colère ne va qu'amener une escalade de la situation alors que l'amour va désarmer la situation.

Le satanisme dit: " Haïssez vos ennemis de tout cœur, et si quelqu'un vous frappe une joue, vous lui frapper l'autre, n'est-ce pas simplement une question de préservation de soi, et la plus haute priorité!"

Ici on met le moi en avant plan, l'Ego, je suis blesser, j'ai été frapper, je dois répliquer.

En soit se défendre n'est pas mauvais et quelqu'un qui le fait n'aurait pas de jugement de ma part, maintenant je préfère personnellement tenter d'accueillir dans l'amour la personne, ce que je n'arrive pas toujours a faire (soyon honnête). Biensur c'est des extrêmes ici, mais c'est pour illustré les nuance entre élever le "MOI" (Ego) ou le sublimer.
"I'm the one who steps from the shadows, all trenchcoat and cigarette and arrogance, ready to deal with the madness. I walk my path alone... who would walk with me?" 
- John Constantine
Répondre
#10
Il est vrai que, pour le moment, je privilégie sans doute mon Ego (sans y voir forcément quelque chose de négatif, comme tu dis =) ). Je lie surtout ça à un certain contexte. L'instabilité me pousse à rechercher la stabilité de la Terre et des choses plus matérielles. Peut-être ma pratique évoluera-t-elle avec le temps et les changements de vie, tout simplement.

Mais Ego ne signifie pas forcément réagir par la colère à l'agression ou à l'insulte, sinon je dois finalement en manquer cruellement parce que je suis plutôt du genre à m'écraser. x) Le meilleur équilibre, et ce n'est que mon avis personnel, c'est encore d'être capable de se respecter soi et les autres, de s'aimer soi et les autres, de se comprendre soi et les autres au-delà de ce que peuvent montrer les apparences et les actions.

Mais comprendre, vouloir aider et aimer un agresseur, ne signifie pas ne pas réagir un minimum. Imagine ce qu'il adviendrait des femmes battues ou des enfants maltraités sinon.
Répondre
#11
Je suis d'accord avec GreatBlackDragon. Par contre, j'avoue être plus d'avis avec Talie et ce, même si je suis plus du genre à m'écraser dans un sens. Après, il est vrai que vous semblez dire la même chose, mais avec une influence différence. Donc, bon !

Tout ça pour dire que c'est très intéressant ce que vous apporter comme ajout Smile !
Heart  Lilianah, S.net  Heart
Quiconque combat les monstres doit s'assurer qu'il ne devient pas lui-même un monstre, car lorsque tu regardes au fond de l'abysse, l'abysse aussi regarde au fond de toi. -Nietzsche-
Répondre
#12
Je ne me suis jamais vraiment posé la question à quoi cela me sert car pour moi ça a toujours été de soi , la magie c'est l'étincelle de la vie mais aussi l'envers du décors.

Et puisque j'ai toujours senti que j'étais dans un décor et qu'il y avait plus, j'ai toujours cherché à trouver la vérité de cette existence , le pourquoi du comment, et à évoluer ... parce que la vie te pousse continuellement à avancer.

Si comme Lune de miel , l'eso est d'aller de l'extérieur vers l'intérieur : oui c'est une quête pour moi d'apprendre à me connaître , connaître le fonctionnement monde depuis l'obscur plutôt que la lumière.
Jung disait : ''La clarté ne naît pas de ce qu’on imagine le clair, mais de ce qu’on prends conscience de l’obscur. ''
Ma pratique se situe vraiment dans la compréhension des rouages du monde , afin de faire des choix plus justes et en accord avec ce qui doit être. Elle me permet aussi de développer ma sensibilité aux différents mondes subtils.

Mais aussi simplement pour essayer de me souvenir, de qui je suis réellement au-delà de la matière, parce que j'ai toujours eu l'intuition d'être plus qu'un être qui travaille pour manger pour vivre.
Répondre
#13
L'ésotérisme m'a amené à un éveil, une compréhension de certaines circonstances de la vie. Plus on plonge à l'intérieur, plus on se rend compte combien le domaine est profond. Chacun y trouve ce dont il a besoin.
Personnellement j'y ai trouvé le réconfort, la force et une certaine puissance que j'utilise le plus souvent pour "protéger" les miens.

Ce qui m'interpelle, c'est que plus j'utilise la "magie", plus elle grandit en moi et mon "inconscient" s'ouvre à mon conscient. Mon instinct est encore plus développé ce qui m'aide terriblement dans la vie quotidienne et dans mon travail.

Je dirais que l'ésotérisme m'aide à être plus en phase avec moi même et avec les autres (enfin, pas tous quand même...)
Sirène
Aventurière S.net
Répondre
#14
Merci pour vos réponses.
Je vais répondre aussi, comme on a l'air de mieux se connaître et nos motivations aussi.

J'y suis arrivée très tôt car je voulais comprendre enfant d'où me venait mes visions, cauchemars, voix dans ma tête, pulsions... et donc les paramètres de base de la naissance humaine. Maintenant que j'ai compris d'où tout cela venait, je m'en tiens a chercher ces paramètres. Mieux se connaître soit même et les autres et le fonctionnement du monde.
La folie est un don de Dieu.
Répondre
#15
La magie, l'éso ? pour moi, une façon de vivre  qui m'apporte plein de choses.

Niveau plantes : savoir quand planter, cueillir, préparer et connaitre (ou, plus souvent savoir ou chercher les vertus  plus ésos, plus "magiques"des plantes). Jardiner avec la lune touche aussi à l'astrologie (tiens, une personne géniale avait animé la section astro ici. Gros bisous si elle me lit)

Niveau nature : se connecter avec la nature, les arbres, un bosquets, les animaux et les esprits sauvages, transvoquer en méditatif  (je suis un fou qui embrasse les arbres). Tu te pose en un lieu magique, qui te parles, un kami comme disent les shintoistes. D'abord, si tu ne le connais pas, tu tentes de l’apprivoiser, tu y cherches ton endroit, celui ou tu te sens bien. Debout, assis, en lotus (si tu sais, je n'ai jamais réussi cette pose), comme tu veux, tu médites, tu deviens le lieu (moi, ces temps ci, c'est plutôt par les racines, tu te visualises intégrer les racines sous toi, leurs ramifications, leur communications. Se connecter aussi à un arbre, une plante. Certains diront que cela est fort subjectif mais je m'en fou car ça fait un bien fou. Je ne parlerais pas du petit peuple car vous pourriez m'envoyez l'ambulance. :-)

Niveau entité : je me sens fort en connexion avec la triple déesse et donc l'astre lunaire (surtout Hecade). Un secours, une aide, un peu aussi comme une présence que je perçois comme un peu maternelle.

Et je résume

Ceci dit, je ne cherche ni la puissance (puissance sur qui, sur quoi et pourquoi ?), ni la richesse (pas besoin d'un coffre fort, personne ne pourra me voler la lune comme disait le moine bouddhiste à qui l'on avait dérobé son bol et son bâton (in, justement Le bol et le bâton de Me Deshimaru)), ni satisfaire quelque égo(bien que celui-ci nous piège souvent et il est dur d'être et de rester toujours vraiment soi même.

En résumer, à quoi me sert l'éso, la magie ?  A me prendre de bigs pieds avec le végétal, la lune les étoiles, à mieux ressentir les vents lunaires qui me transportent vers presque l'universelle, unis vers celle que j'aime, la vie, la nature, la Déesse sauvage qui sommeille en chacun de nous.

Mais non, je ne suis pas malade, je suis fou. Malade, cela voudrait dire que l'on peut soigner

Blessed be
)O(
Répondre
#16
(14-07-2020, 12:52 PM)Talie a écrit : Il est vrai que, pour le moment, je privilégie sans doute mon Ego (sans y voir forcément quelque chose de négatif, comme tu dis =) ). Je lie surtout ça à un certain contexte. L'instabilité me pousse à rechercher la stabilité de la Terre et des choses plus matérielles. Peut-être ma pratique évoluera-t-elle avec le temps et les changements de vie, tout simplement. 

Mais Ego ne signifie pas forcément réagir par la colère à l'agression ou à l'insulte, sinon je dois finalement en manquer cruellement parce que je suis plutôt du genre à m'écraser. x) Le meilleur équilibre, et ce n'est que mon avis personnel, c'est encore d'être capable de se respecter soi et les autres, de s'aimer soi et les autres, de se comprendre soi et les autres au-delà de ce que peuvent montrer les apparences et les actions.

Mais comprendre, vouloir aider et aimer un agresseur, ne signifie pas ne pas réagir un minimum. Imagine ce qu'il adviendrait des femmes battues ou des enfants maltraités sinon.

Je dois avoué avoir prit un exemple extrême pour démontrer les 2 approches, si on y va dans la subtilité, admettons que je dise quelques choses qui te blesse, une critique qui ne te plait pas, par exemple si j'attaque ton égo: "Ta dernière intervention est de la merde", tu peux en être blessé (bon avant d'avoir un avertissement c'est un exemple ici, en aucun cas ce n'est ce que je pense) La réaction de la main gauche serait, je suis blessé, je réplique, ce qui mène à une escalade des insultes ou des critiques ou si tu es chanceuse, tu sort la plus grosse monstruosité possible et la étant sans mot je ne peux y répondre. Bref ici on parle de réplique "coup pour coup"

Une approche de la main droite serait d'accepter la critique, tentant de sublimer l'égo, déjà la critique ne t'atteint pas et donc tu es moins réactive dans ta réponse. La réponse serait quelques choses du genre "Salut GBD, je suis désoler que tu trouve que ma dernière intervention n'était que de la merde, est-ce qu'il y a un aspect en particulier que tu aimerais débattre ou éclairer ma lanterne parce que visiblement on a pas la même vision et j'aimerais échanger sur le sujet avec toi", ici la situation est désamorcé (aucune escalade possible) et soi l'auteur (moi en dans l'histoire) va quitter le sujet, soit je vais probablement réalisé avoir été trop loins et m'excuser dans le commentaire suivant.

Bref c'est un autre exemple moins "violent" que le premier qui illustre les différences entre les 2 approches. Loin de moi de dire que le coté droit fait l'apologie de l'aggresseur.
"I'm the one who steps from the shadows, all trenchcoat and cigarette and arrogance, ready to deal with the madness. I walk my path alone... who would walk with me?" 
- John Constantine
Répondre
#17
J'ai utilisé d'abord la magie, par le passé, sous l'influence de la haine que j'avais envers certaines personnes, je me suis donc "lâché", et en 3 années, cela m'a pété à la gueule (pardonnez moi l'expression).

J'ai arrêté quelques années pour reprendre tout doucement et tenter de me "guérir" par la seule arme qu'il semblait être la seule solution : l'amour.

C'est par les runes qui est un outils à double tranchant que j'ai abordé le sujet de l'Amour, comme arme pour m'en sortir,.

J'utilise actuellement la magie pour m'aider à la création d'idée en moi et chez autrui pour, sans me faire marcher dessus, réussir à aider un peu autrui, et moi même.

J'ai eu vraiment ce que j'appelle une régénérescence par l'applications de certains "verbes runiques"  qui m'ont été donné dans l'"invisible", et qui ont fait ses preuves de manière longue, lente, ... et spectaculaire.

J'ai quitté mon ancien moi où en fait, la raison de ce passé était que je ne me connaissais ni moi même, ni autrui.

Je progresse lentement mais surement depuis bien des années, et surtout, j'aime enfin ma vie qui m'a été donnée.

... la magie pour me connaître, mieux comprendre autrui, et l'univers, le Tout...
... la magie comme moteur de philosophie, d'introspection, et d'acceptation de cette vie...
... et surtout la magie pour "rendre vivant" et outil de "mieux vivre", vu où l'on se trouve dans l'espace et le temps...
... jusqu'après.
Répondre
#18
Question un peu personnelle et soi à l'aise de ne pas y répondre Gayan, mais quand tu as utilisé la magie sous l'influence de la haine, était-ce contraire à ta morale ou en accord avec ?

Merci
"I'm the one who steps from the shadows, all trenchcoat and cigarette and arrogance, ready to deal with the madness. I walk my path alone... who would walk with me?" 
- John Constantine
Répondre
#19
en désaccord avec les possibilités parmi lesquelles je pouvais choisir à l'époque GreatBlackDragon.

De rien :-)

GreatBlackDragon, Je suis d'un esprit fort "guerrier" et je l'ai toujours été, car par exemple, je prie depuis le début la déesse Hécate, mais elle même s'est revêtue d'une "forme" "lumineuse" à travers les années.

Je voulais préciser ceci, n'hésites pas si tu as d'autres questions, je tenterai toujours d'y répondre.
Répondre
#20
Merci,

tu sais en vieillissant on s'assagit et l'on cherche des réponses, je remarque que bien souvent quand on agit contre notre moral, l'on a un sentiment de retour négatif, alors que quand on agit en fonction de notre moral ce sentiment est moins présent, d'ou ma question.

Je parle de notre moral, car la morale de certain est immorale pourtant ces derniers ne semble pas souffrir du même retour que ceux qui ont une morale plus... élevé.
"I'm the one who steps from the shadows, all trenchcoat and cigarette and arrogance, ready to deal with the madness. I walk my path alone... who would walk with me?" 
- John Constantine
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  C'est quoi l'amour ? Yirmeyah 12 2083 29-08-2020, 04:34 PM
Dernier message: valentin
  En quoi croyez vous ? Villachicoubis 9 2213 10-08-2020, 11:14 AM
Dernier message: selenite

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 4 visiteur(s)