Note de ce sujet :
  • Moyenne : 4 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Sexe et spiritualité
#1
Bonjour,

Je m'intéresse depuis pas mal d'années à la sexualité dans le cadre d'une démarche spirituelle.
J'ai depuis longtemps soupçonné qu'une clé spirituelle majeure était dissimulée dans la sexualité.
La première intuition forte m'a été donnée en lisant le « Traité du Mercure et de la Pierre des Philosophes » de Georges Riplee.
J'ai ensuite eu accès au corpus de Kremmerz de l'Ordre Osirien Egyptien, ainsi qu'à d'autres textes.
Je pratique l'Alchimie sexuelle depuis quelques années désormais.
Plus précisément la voie des rotations du Mercure animal.
Je l'ai couplée par la suite à ma pratique chamanique et j'ai obtenu alors la manifestation d'un Dragon, durant mes voyages, et durant mes orgasmes, d'où mon pseudo.
Lors de mon dernier voyage, effectué le 1er juillet 2020, j'ai eu la vision durant quelques secondes d'êtres humains nus et très orientés sexe.
J'ai perçu que je pouvais m'accoupler avec l'une des femelles.
Je ne me suis pas attardé car j'ai eu peur de me faire piéger par des esprits, mais qui sait ?
J'en viens à mon interrogations concernant la magie sexuelle à laquelle je ne connais strictement rien.
Je souhaite aller plus loin dans mon exploration sexuelle de la spiritualité.
Pas évident du tout de trouver la partenaire sexuelle humaine en ce sens.
Alors me vient l'idée d'une partenaire issue du monde autre, le monde spirituel.
Mais est-ce une bonne idée ?

Je n'avance que très doucement sur ce sujet du fait que même les soit-disant chercheurs spirituels restent pour la plupart des coincés du cul, ce qui limite fortement les échanges sur ce sujet resté tabou.

Y a-t-il ici des personnes qui pratiquent l'Alchimie ou la Magie sexuelle ?
Quelle sont concrètement vos pratiques et vos objectifs ?

FDD.
"Un dieu compris n'est pas un dieu."
Répondre
#2
Dans l'alchimie plus contemporaine on a tendance à tenté à la mettre à toutes les sauces, alchimie intérieur, alchimie sexuelle. Je ne suis pas fan de ce genre de paradigme, préférant de beaucoup l'aspect plus traditionnelle au niveau de l'alchimie.

Au niveau de la magie sexuelle, c'est un sujet qui est souvent difficile a abordé car les débordements arrivent assez facilement. L'énergie sexuelle est étudier par plusieurs courants et c'est une énergie très puissante. Personellement je n'ai jamais vécu d'expériementation ou de vision semblable à celle que tu évoque, mais je connais des gens qui m'ont parlé de liaison similaire. Honnêtement la grande majorité des sites / groupe qui traites de ce genre de sujet se ramasse avec des gens qui les utilisent dans un but de prédation sexuelle, d'ou pourquoi le sujet est si difficile a développer.

Au niveau de la pertinence de l'idée, je ne peux dire, je crois que le risque reste faible, le bénéfice peut être intéressant
"I'm the one who steps from the shadows, all trenchcoat and cigarette and arrogance, ready to deal with the madness. I walk my path alone... who would walk with me?" 
- John Constantine
Répondre
#3
Je tombe en plein échange entre Dragons qui causent de sexe... j'aurais vraiement vu des trucs incroyables Smile

Plus sérieusement : Je rejoins G.B.D (Greatblackdragon), la magie sexuelle existe et moi aussi j'ai entendu causer de ce type d'expériences avec des entités, et j'ai même frolée de m'y faire attrapper au cours de trip animique ou les esprits avaient décidé de me "marier"....
Cela dit : c'est vrai que c'est un sujet qui attire les rabatteurs sexuels, et qu'il ouvre la voie à pas mal de trucs déviants (genre rituel ou les gamins offraient leur virginité à des démons sous la houlette de gourou qui se rince l'oeil en se masturbant, dire comme ils sont mal barrés dans certains cercles). Bref il est essentiel de se trouver une "bonne société" pour causer de cela....

Donc on met de suite le panneau : Pervers sexuels abstenez vous !

Et le panneau mis on peut commencer à causer.

En fait ce que tu soulèves la Bible elle même en cause à travers le Cantique des Cantiques.
et cela a donné de nombreux mythes passant par celui de la ou du fiancé que tu retrouves chez les rosicruciens, des succubes, ou encore des 7 vierges que les terroristes entendent retrouver après avoir pressé le bouton ON de la ceinture. ce ne sont que quelques exemples, ils sont nombreux.

Pour ma part compilant dans mes archives pas mal d'expériences vécues que les gens m'ont racontées, j'ai pu constater qu'un grand nombre voient leur libido exarcerbée avant ou pendant les phases d'éveil. J'ai même eu des cas ou alors qu'ils étaient des époux fidèles et aimants, ils se sont mis à aller sauter sur tout ce qui bouge et ont ainsi foutu leur couple en l'air.... Comme quoi l'appel est vif chez certains.

Bref l'avatar sexuel, le partenaire invisible existe.... Seulement voilà  entre 1/ faire avec lui juste une expérience pour explorer le domaine, et 2/ compter complétement sur lui pour surpasser les frustrations il y a 2 mondes.... Et à trop compter sur lui c'est ta santé mentale que tu pourrais y laisser....

Bref si ta copine n'est pas dans ton trip, ne partage pas tout cela et qu'au final tu te retrouves frustré, le mieux est peut être de changer de copine car à la longue vous allez vous retrouver malheureux ensemble et vous faire du mal.
Répondre
#4
Je m'intéresse à la magie sexuelle depuis très récemment, depuis que je suis tombée sur un article totalement par hasard qui l'envisage d'un point de vue féministe, de la réappropriation de son corps, etc. (Il était très intéressant. Si cela vous dit, je pourrais essayer de remettre la main dessus.) Du coup, je ne pense pas du tout avoir la même approche que toi. Cette magie, réputée très puissante effectivement, me permettra de faire d'une pierre deux coups j'espère : accomplir mes rituels et surmonter d'anciens traumas.

L'idée de la tenter avec une entité ne me parait pas farfelue, mais cela n'est-il pas dangereux (risque de mauvaises rencontres, de tromperie) ? Cela ne te met-il pas mal à l'aise vis à vis de ton ou ta conjointe si tu en as une ?

Je me lance bientôt, mais seule la majorité du temps. Avec mon conjoint, nous ne pratiquerons ensemble que les rituels liés à notre couple et à nos projets communs.
Avant de pratiquer la magie sexuelle avec une autre personne, ne faut-il pas être sûr de poursuivre le même but ? Ça me parait compliqué d'avoir totalement confiance avec un ou une inconnue.
Répondre
#5
Cela me revient après coup.... Mais en fait ce que tu décris C'est chap 6 de la Génèse nommé "Fils de Dieu (et non du dragon pour le coup) et filles des hommes" qui pose les bases de la magie henockéenne avec ses Nephilim etc... Et dont le principe est que des anges s'entichent parfois des femmes/ hommes et viennent par la séduction "les initier". Peut être donc une piste à creuser pour toi en parallèle à Jung.
Répondre
#6
@Villachicoubis : même les dragons ont besoin d'amour Wink

@Talie: les risques ésotériques sont généralement overratted; ensuite oui il en va de question de valeur morale. Mais déjà qu'est-ce que la tromperie. C'est un concept général qui n'est pas le même pour tous. J'ai une amie qui a pris son chum a regarder de la porno et elle considérait qu'il l'avait trompé, il y a des gens qui considère que s'il n'y a pas de contact physique ce n'est pas de la tromperie, discuté avec quelqu'un qui fait de la cam, est-ce de la tromperie, en quoi cela diffère d'un porno, est-ce le fait que les 2 personnes interagissent ensemble...

Il existe plusieurs forme de magie sexuelle, comme il existe plusieurs formes de magie, certaine demande que celui qui la pratique n'ai pas de rapport, et se contente de faire circuler l'énergie alors que d'autre copule (souvent sa tourne en orgie). D'autre forme sont beaucoup plus intime ou le rapport masculin sacré et féminin sacré est mis en avant plan et ou l'union produit une énergie que l'un des deux, voir les deux, peuvent utilisé soit pour des projets commun voir différent...

Bref c'est un domaine en soi
"I'm the one who steps from the shadows, all trenchcoat and cigarette and arrogance, ready to deal with the madness. I walk my path alone... who would walk with me?" 
- John Constantine
Répondre
#7
Bonjour, et merci pour vos réponses.

(14-07-2020, 03:32 PM)GreatBlackDragon a écrit : Dans l'alchimie plus contemporaine on a tendance à tenté à la mettre à toutes les sauces, alchimie intérieur, alchimie sexuelle. Je ne suis pas fan de ce genre de paradigme, préférant de beaucoup l'aspect plus traditionnelle au niveau de l'alchimie.
Oui l'Alchimie est mise à toutes les sauces.
La plupart de ceux qui en parlent n'ont jamais ouvert un texte classique.
La tradition alchimique propose de produire la Pierre Philosophale, et pour cela elle requiert l'utilisation de la première matière de l'homme ou des métaux.

(14-07-2020, 03:32 PM)GreatBlackDragon a écrit : Au niveau de la magie sexuelle, c'est un sujet qui est souvent difficile a abordé car les débordements arrivent assez facilement. L'énergie sexuelle est étudier par plusieurs courants et c'est une énergie très puissante. Personellement je n'ai jamais vécu d'expériementation ou de vision semblable à celle que tu évoque, mais je connais des gens qui m'ont parlé de liaison similaire. Honnêtement la grande majorité des sites / groupe qui traites de ce genre de sujet se ramasse avec des gens qui les utilisent dans un but de prédation sexuelle, d'ou pourquoi le sujet est si difficile a développer.
Dans le domaine de la magie sexuelle, on a effectivement un risque fort de dérive.
Je connais un groupe d'amis qui pratiquent sérieusement, mais ils sont situés en Croatie...
Pour ma part, et quel que soit le sujet désormais, je n'ai plus aucune confiance en quelque groupe ou structure que ce soit.
Je cherche donc plus à obtenir des données opératives pour les tester seul, avec une femme, ou une entité du monde autre.

(14-07-2020, 04:09 PM)Villachicoubis a écrit : Je tombe en plein échange entre Dragons qui causent de sexe... j'aurais vraiement vu des trucs incroyables Smile
Big Grin

(14-07-2020, 04:09 PM)Villachicoubis a écrit : Pour ma part compilant dans mes archives pas mal d'expériences vécues que les gens m'ont racontées, j'ai pu constater qu'un grand nombre voient leur libido exarcerbée avant ou pendant les phases d'éveil. J'ai même eu des cas ou alors qu'ils étaient des époux fidèles et aimants, ils se sont mis à aller sauter sur tout ce qui bouge et ont ainsi foutu leur couple en l'air.... Comme quoi l'appel est vif chez certains.
J'ai toujours été branché sexe et spiritualité.
Et j'ai longtemps eu à gérer cette apparente contradiction du fait de la diabolisation du sexe dans la plupart des religions.
Mon objectif n'est pas de sauter tout ce qui bouge, quoi que, quoi queue...  Big Grin
Non, je veux simplement aller toujours plus loin, progresser sur ce chemin qui fait sens pour moi.
Hier je sentais à la fois le bouillonnement au niveau du centre sexuel, et une douleur de mortification au niveau du centre solaire.
Il y a donc un enjeu énergétique à l’œuvre.

(14-07-2020, 04:09 PM)Villachicoubis a écrit : Bref l'avatar sexuel, le partenaire invisible existe.... Seulement voilà  entre 1/ faire avec lui juste une expérience pour explorer le domaine, et 2/ compter complétement sur lui pour surpasser les frustrations il y a 2 mondes.... Et à trop compter sur lui c'est ta santé mentale que tu pourrais y laisser....
J'ai évoqué cette piste mais je reste très prudent.

(14-07-2020, 04:09 PM)Villachicoubis a écrit : Bref si ta copine n'est pas dans ton trip, ne partage pas tout cela et qu'au final tu te retrouves frustré, le mieux est peut être de changer de copine car à la longue vous allez vous retrouver malheureux ensemble et vous faire du mal.
C'est en cours de réflexion.

(14-07-2020, 04:45 PM)Talie a écrit : Cette magie, réputée très puissante effectivement, me permettra de faire d'une pierre deux coups j'espère : accomplir mes rituels et surmonter d'anciens traumas.
C'est ce qui se produit lors des voyages chamaniques.
Il y a plusieurs phases dont certaines consistent à revisiter nos blessures profondes.
J'ai eu de nombreux voyages qui ont débuté avec la confrontation à la mort.
J'ai ainsi réalisé à quel point la mort me terrorisait, chose dont je n'avais absolument pas conscience.

(14-07-2020, 04:45 PM)Talie a écrit : L'idée de la tenter avec une entité ne me parait pas farfelue, mais cela n'est-il pas dangereux (risque de mauvaises rencontres, de tromperie) ? Cela ne te met-il pas mal à l'aise vis à vis de ton ou ta conjointe si tu en as une ?
Non cela ne me gène pas vis à vis de ma conjointe.
Je redoute par contre la mauvaise rencontre, la possession ou autre joyeuseté.

(14-07-2020, 04:45 PM)Talie a écrit : Avant de pratiquer la magie sexuelle avec une autre personne, ne faut-il pas être sûr de poursuivre le même but ? Ça me parait compliqué d'avoir totalement confiance avec un ou une inconnue.
Je crois qu'on ne peut jamais avoir totalement confiance.
Mais on est bien obligés de se lancer à un moment donné.
La seule chose que l'on peut faire c'est de fixer un cadre de départ, et de le faire évoluer à mesure que l'on progresse et découvre des choses ensemble.

(14-07-2020, 07:57 PM)Villachicoubis a écrit : Cela me revient après coup.... Mais en fait ce que tu décris C'est chap 6 de la Génèse nommé "Fils de Dieu (et non du dragon pour le coup) et filles des hommes" qui pose les bases de la magie henockéenne avec ses Nephilim etc... Et dont le principe est que des anges s'entichent parfois des femmes/ hommes et viennent par la séduction "les initier". Peut être donc une piste à creuser pour toi en parallèle à Jung.
Merci pour le rappel.
J'ai prévu de relire prochainement la Genèse.

(14-07-2020, 08:05 PM)GreatBlackDragon a écrit : Il existe plusieurs forme de magie sexuelle, comme il existe plusieurs formes de magie, certaine demande que celui qui la pratique n'ai pas de rapport, et se contente de faire circuler l'énergie alors que d'autre copule (souvent sa tourne en orgie). D'autre forme sont beaucoup plus intime ou le rapport masculin sacré et féminin sacré est mis en avant plan et ou l'union produit une énergie que l'un des deux, voir les deux, peuvent utilisé soit pour des projets commun voir différent...
Il y a aussi ce que j'appelle la voie des substances corporelles.
Elle consiste à consommer la semence de l'homme, parfois mélangée à quelques gouttes du sang menstruel de la femme.
C'est cette voie que je pratique (bon appétit Big Grin).
Il s'agit là pour certains de la véritable eucharistie.
"Un dieu compris n'est pas un dieu."
Répondre
#8
Citation :Pour ma part, et quel que soit le sujet désormais, je n'ai plus aucune confiance en quelque groupe ou structure que ce soit.
Je cherche donc plus à obtenir des données opératives pour les tester seul, avec une femme, ou une entité du monde autre.

La confiance vient avec le temps, il faut juste avoir un certain recule.

A mon avis il y a quelques règles a respecter:

1) Rien n'est gratuit; quelqu'un qui t'offre de t'enseigné gratuitement va éventuellement te demandé un retour quel qu'il soit, dans le domaine sexuelle, je laisse ton imagination ce que le genre de retour est.

2) Ne pas chercher de mentor, le mentorat se fait de par lui même, tu échange avec quelqu'un sur un domaine, il le maitrise et toi non, tu lui démontre de l'intérêt, développe des liens avec lui et éventuellement le mentorat arrive. Chercher un mentor est d'ouvrir la porte au abuseur qui ont autre chose en tête que de te partagé le savoir.

3) Cela prend du temps, dans les cercles sérieux, on parle souvent d'année d'étude et de pratique de groupe avant de tomber dans ce qui est vraiment intéressant. Tu ne te présente pas a la porte de la golden dawn pour avoir accèes a l'ensemble de leur bibliothèque, il en va de même dans n'importe quel cercle et regroupement.

sinon, je ne fais confiance en personne, cela ne veut pas dire que d'autre ne peuvent pas t'aider a cheminer. Ensuite, à toi de voir, les voies d'expérimentation seul sont souvent limité et plus longue.
"I'm the one who steps from the shadows, all trenchcoat and cigarette and arrogance, ready to deal with the madness. I walk my path alone... who would walk with me?" 
- John Constantine
Répondre
#9
Je vais peut être dire des bêtises, enfin pas totalement, mais de mémoire à la base j'avais entendu que l'énergie sexuelle est reliée au chanra/centre d'énergie racine et qu'elle pouvait être démentielle lors de l'orgasme. D'où le voeu de chasteté chez certains pour garder cette énergie en eux.
Je ne m'y suis jamais intéressée (mais j'ai vu sexe dans le titre du post, je suis humaine alors il fallait que je vienne voir !) Mais j'ai parfois eu lors d'un orgasme limpression d'une explosion denergie de ce centre d'énergie qui remontait à la vitesse d'un éclair le long de la colonne jusqu'au sommet de mon crâne et plus haut encore.
L'énergie attire certaines entités.
La folie est un don de Dieu.
Répondre
#10
(16-07-2020, 07:01 AM)Orphée a écrit : Je vais peut être dire des bêtises, enfin pas totalement, mais de mémoire à la base j'avais entendu que l'énergie sexuelle est reliée au chanra/centre d'énergie racine et qu'elle pouvait être démentielle lors de l'orgasme. D'où le voeu de chasteté chez certains pour garder cette énergie en eux.
Je ne m'y suis jamais intéressée (mais j'ai vu sexe dans le titre du post, je suis humaine alors il fallait que je vienne voir !) Mais j'ai parfois eu lors d'un orgasme limpression d'une explosion denergie de ce centre d'énergie qui remontait à la vitesse d'un éclair le long de la colonne jusqu'au sommet de mon crâne et plus haut encore.
L'énergie attire certaines entités.

D'ou pourquoi dans certain type de pratique, celui qui performe le rituel ne s'inclu pas dans les ébats, le but étant de canaliser l'énergie produite.

Au niveau d'attiré des entités, j'imagine qu'il faille savoir ce que l'on fait. Je n'ai pour ma part que très peu utilisé ce genre de pratique et lorsque je l'ai fait ce n'était généralement pas pour améliorer le sort de l'humanité. Mais oui la partie "démence" ou "obsessive" de ce type de rituel est intéressant, et on peut s'en servir
"I'm the one who steps from the shadows, all trenchcoat and cigarette and arrogance, ready to deal with the madness. I walk my path alone... who would walk with me?" 
- John Constantine
Répondre
#11
Dans ses 7 sermons aux morts, Jung parle de 2 démons.
Le démon du sexe, et le démon de la spiritualité.
Ici le terme démon est à comprendre au sens grec du terme, à savoir d'intermédiaire, de médiateur.
On parle aussi d'archétype sexuel, et d'archétype lumière.
Le serpent est l'un des symboles de l'archétype sexuel, tout comme l'aigle est le symbole de l'archétype lumière.
D'où l'association parfois du serpent et de l'aigle pour évoquer l'union des deux natures.
L'idée de la magie/alchimie sexuelle est donc de travailler avec le serpent ou démon sexuel pour intégrer l'énergie chtonienne.
"Un dieu compris n'est pas un dieu."
Répondre
#12
Cela me revient... :  Tout cela nous ramène aussi au mythe d'Eros.... Qui donna érotique. 


Pour le serpent, je te prècise  Fils du Dragon, qu' en magie il marche pas tout à fait comme chez Jung... Souvent ce que les initiés  désignent sous ce nom là est un fluide magnétique dans quoi baigne les âmes et qui les influence et dont il faut triompher pour avoir la pleine conscience.
Répondre
#13
(16-07-2020, 07:34 PM)Villachicoubis a écrit : Pour le serpent, je te prècise  Fils du Dragon, qu' en magie il marche pas tout à fait comme chez Jung... Souvent ce que les initiés  désignent sous ce nom là est un fluide magnétique dans quoi baigne les âmes et qui les influence et dont il faut triompher pour avoir la pleine conscience.

Je ne suis pas sûr qu'il y ait une différence entre le serpent vu par Jung et celui de la magie que tu décris.
"Un dieu compris n'est pas un dieu."
Répondre
#14
(17-07-2020, 04:46 PM)Fils du Dragon a écrit :
(16-07-2020, 07:34 PM)Villachicoubis a écrit : Pour le serpent, je te prècise  Fils du Dragon, qu' en magie il marche pas tout à fait comme chez Jung... Souvent ce que les initiés  désignent sous ce nom là est un fluide magnétique dans quoi baigne les âmes et qui les influence et dont il faut triompher pour avoir la pleine conscience.

Je ne suis pas sûr qu'il y ait une différence entre le serpent vu par Jung et celui de la magie que tu décris.
Le serpent de la magie c'est un fluide = une force neutre.... Comme le courant marin, ou le vent avec lesquels on peut le comparer.... Tu peux pas dire que tu t'es échoué car le courant/le vent étaient démoniaques / des démons et encore moins des démons du sexe de la science ou du jeu.... Tu t'es échoué car tu n'as pas su apprécier / anticiper  ce vent ou ce courant ou les capacité du navire pour cette traversée. Donc à la base c'est neurtre. Au centre point 0. C'est nous qui suivant nos pensées, croyances, inclinaisons mais aussi fascinations pulsions etc Bref = Manière de naviguer qui le transformons, et en faisons la manière dont on le vit. C'est ainsi que ce même agent peut autant servir les bonnes que les mauvaises intention, il est autant responsable de la magie noire que de la blanche. Lui mettre le pied sur la tête c'est comprendre qu'il est neurtre et s'employer à ce qu'il le reste.
Autrement dit : ce n'est plus choisir le coté pile ou face de la pièce, c'est apprendre à  rouler sur la tranche. Car c'est sur la tranche qu'une roue avance. D'ailleurs le serpent de la magie a souvent la forme d'un serpent qui se mord la queue formant ce faisant une roue : L'ouroubors qui signifie qu'on tourne en rond tant qu'on ne sort pas du cercle du serpent.
Répondre
#15
Ce rond et cycle répétitif autour du serpent me fait penser au triangle de Karpman ... la solution est en dehors et une relation saine se base pour moi entre deux points extirpés en conscience de leur propre triangle

Une sexualité se Vivant ente un point conscient et un triangle encore inconscient est fatiguant ... à mon sens

Réveiller le serpent de l’autre ok, mais je demande de la réciprocité , même si j’ai le Coeur a guider
Fils du Dragon merci pour tes partages qui font très échos à mes conclusions et me donnent un peu de sens et de ressources pour la suite
« Connect Before Correct » 
Répondre
#16
(30-07-2020, 07:59 AM)Kernanna a écrit : Une sexualité se Vivant ente un point conscient et un triangle encore inconscient est fatiguant ... à mon sens

Je comprends.
J'ai eu différentes femmes dans ma vie.
Chacune m'a conduit à un nouveau point de maturité affective et sexuelle en fonction de ses possibilités et des miennes.
La vie en ce sens est bien faite, magique même.
Elle organise les unions et les désunions en fonction de ce que chacun à a vivre, et est en capacité de vivre.
ça ne se fait pas sans douleur, mais avec le recul tout semble juste.

(30-07-2020, 07:59 AM)Kernanna a écrit : Réveiller le serpent de l’autre ok, mais je demande de la réciprocité , même si j’ai le Coeur a guider

C'est légitime.
"Un dieu compris n'est pas un dieu."
Répondre
#17
Sujet intéressant mais difficile, surtout, je crois (sans jeux de mot), dans le monde chrétien où Le sexe est souvent chargé négativement.
Risque d'excès, de manipulations aussi. Comment dire, le style : "mesdemoiselles, je ne suis pas gynécologue mais je peux toujours jeter un coup d’œil". Sur le plan prosaïque, purement éthologique, nous partageons avec le bonobo, notre cousin le plus proche, une sexualité-communication, un sexe-langage avec toute la force manipulatrice que cela peut engendrer sous de bonnes intentions apparentes (voir le massage californien). Une bonne magie sexuelle se devrait, au préalable, d'être au clair avec tous les processus de dominations, de paternalisme effectif ou résiduel.
Avec tous les sentiments admis ou refuser selon le type de pratique puisque, aussi, "l'amour, c'est vouloir offrir ce que l'on a pas à quelqu'un qui n'en veut pas" comme disait Lacan.

Le chaman : "j'ai convoqué votre mari défunt. Il voudrait une dernière fois vous aimer physiquement par mon intermédiaire" (histoire réputée vraie dans les anales chamaniques).

Blessed be
)O(
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)