Article mis en ligne le 15 février 2017, rédigé par la rédaction d'Epoch Time.

Les recherches du Docteur Emoto et ses découvertes innovantes ont démontré que l’eau est profondément connectée à notre conscience individuelle et collective. Le Docteur Masaru Emoto a expliqué comment, après avoir congelé de l’eau, il a photographié à l’aide d’un microscope le cristal ainsi formé.

Utilisant les prises de vue à vitesse ultrarapide, le Dr Masaru Emoto s’est aperçu que les cristaux d’eau formés par le gel révèlent une transformation subie par l’eau lorsque des pensées spécifiques et convergentes sont dirigées vers elle. Il a découvert que l’eau de source et l’eau exposée à la vibration de mots bienveillants laissent apparaître des formes brillantes, complexes et colorées, rappelant les motifs des flocons de neige. Inversement, l’eau polluée et celle qui a été exposée à des pensées négatives produisent des motifs incomplets, asymétriques, aux couleurs ternes.

Il s’est d’abord intéressé aux cristaux d’eau de différentes origines : lacs, sources et fleuves. Puis il s’est aperçu dans son laboratoire que l’eau réagissait à la musique. La vibration de l’air qu’est la musique se propage ainsi à l’eau et c’est seulement au niveau microscopique que l’on a pu observer les modifications des cristaux.

Plus étonnant encore, les résultats des mots écrits sur les bouteilles. Masaru Emoto a fait l’expérience de répartir une même eau dans deux bouteilles différentes, sur lesquelles il a collé un mot différent à chacune. L’eau réagissait puisqu’elle laissait apparaître des cristaux bien distincts. Il a poursuivi l’expérience avec des images collées sur les bouteilles d’eau. Tout cela a révélé que l’eau était vivante, possédait une mémoire et était intelligente.

De l’eau exposée au mot « ange ».

Le Dr Emoto, qui se considérait comme un « penseur original » plutôt qu’un scientifique, expliquait comment nous pourrions mieux prendre soin et améliorer nos approvisionnements en eau courante : « Si nous manifestons de l’amour et de la gratitude pour l’eau, elle deviendra beaucoup plus belle et plus pure. Je pense que si chacun d’entre nous sur terre pouvait faire ainsi, nous n’aurions besoin d’aucun traitement chimique ou autre moyen de purification de l’eau. »

Emoto démontre que la similarité entre des substances de même résonance signifie qu’elles peuvent transmettre l’énergie les unes aux autres. Il en donne la preuve en prenant deux diapasons identiques et frappant l’un d’eux. En arrêtant les vibrations émises par le diapason frappé, on peut constater que l’autre diapason vibre fortement et a par conséquent reçu de l’énergie.

Il expliquait que tout ceci n’est qu’une seule fréquence vibratoire particulière. Il pensait également que nous, humains, couvrions toutes les fréquences de ce monde, signifiant que les vibrations humaines pouvaient influencer toutes les vibrations de ce monde. Il croyait aussi que la disharmonie des vibrations des gens d’aujourd’hui se manifeste dans l’actuel mal-être de notre planète.

Des répercussions à envisager au niveau de l’homme

Étant donné que l’être humain est constitué à environ 70 % d’eau, on peut imaginer l’importance de cet élément pour le bon équilibre du corps et la santé psychique. Les pensées d’amour ou de haine auraient alors un impact sur notre entourage mais aussi sur nous-même. Juste après une dispute, si l’on garde au fond de soi une rancœur, cela va impacter notre humeur et dégrader nos capacités de travail et de concentration. Se remettre de ses émotions en s’adressant des paroles apaisantes ou réconfortantes permettraient à notre corps de mieux se remettre physiquement. Si l’on avait la possibilité d’observer notre corps à une échelle microscopique, on observerait certainement les bienfaits d’une prière, d’une bénédiction ou d’une méditation.

 « L’eau est le miroir de nos cœurs », a-t-il affirmé. « Le mouvement ‘New Age’ existe depuis un certain temps, mais il n’y a jamais véritablement eu quelque chose de tangible auquel les gens pouvaient s’identifier. L’évolution des mentalités du matérialisme vers la spiritualité n’est pas très évidente. Alors, quelque chose d’aussi tangible que les cristaux d’eau peut aider les gens à avancer dans la bonne direction. »

Le Dr Emoto avait aussi dévoilé son plan de distribuer gratuitement, dans les écoles du monde entier, 6 millions de copies d’un livre qu’il a écrit pour éduquer les enfants sur l’importance de l’eau. Né au Japon et âgé de 63 ans, le Dr Emoto est diplômé de l’Université de Yokohama et a obtenu son doctorat en médecine alternative à l’Open International University en 1992. Il est entré en contact avec le concept des micro-grappes d’eau aux États-Unis, ainsi qu’avec la technologie d’analyse de la résonance magnétique. Il a alors commencé sa vaste recherche sur les mystères de l’eau et a découvert la photographie des micro-cristaux d’eau. Le Dr Emoto est également l’auteur des livres suivants vendus dans le monde entier : Messages de l’Eau, Les messages cachés de l’eau et L’eau, mémoire de nos émotions.

Le docteur Masaru Emoto nous a quitté en octobre 2014. Cet article republie des éléments collectés avant son décès.

Source : http://www.epochtimes.fr

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Chat S.net