A

    Alchimie

    Étymologie: de l'arabe el khimiyâ (la chimie), mot qui viendrait du substantif égyptien khemi, désignant la couleur noire et le limon du Nil.

    Science occulte ayant débuté dans l’Antiquité grecque et ayant beaucoup évolué au Moyen Âge, qui se fonde sur un symbolisme minéral et planétaire et cherchant à établir une correspondance entre les mondes matériel et spirituel. Une des recherches principales des alchimistes était de réussir à changer le plomb en or. Leurs connaissances en minéraux les rendaient complémentaires des herboristes pour la fabrication de décoctions et de potions.

    Athamé (ou Couteau Rituel)

    (ou Couteau Rituel) est un outil purement rituel qui n'a aucun usage profane. C'est un couteau à manche traditionnellement noir ou une dague possédant une lame en acier à simple ou double tranchant et un manche isolant en matière naturelle (os, bois, cuivre, ou corne). Sur le plan symbolique, certains l'attribuent à l'élément air tandis que d'autres l'élément feu.
    Lors des rituels, il sert à diriger l'énergie mobilisée pendant les rites et les incantations. Il est utilisé principalement pour tracer le Cercle Magique, pour percer et pourfendre les énergies négatives. L'Athamé a aussi un usage symbolique, c'est un outil séparateur, un objet traditionnel de défense, un outil de transfert, de dégagement, et de clôture d'invocations et d'évocations. 
    Le Couteau rituel a plusieurs utilisations, mais la plus importante est de suppléer la Baguette, si elle se révèle insuffisante, pour contraindre à l’obéissance la plus absolue une entité ou une force.

    Astrologie

    Cette science ancienne, dont les origines remontent aux anciennes civilisations de la Mésopotamie, étudie l'action des corps célestes sur les être vivants, non vivants et les conditions terrestres, ainsi que la réaction de ceux-ci à de telles influences.

    Adepte

    Le terme désigne tout initié aux mystères ou doctrines ésotériques de sociétés secrètes ou d’associations semblables et qualifie aussi les alchimistes qui se vantaient d’avoir découvert l’élixir de vie et la pierre philosophale.

    Amulette

    Une amulette est un objet qui se porte sur soi d’origine minérale, végétale ou animale, auquel la personne qui le porte accorde des vertus de protection contre les mauvaises influences ou de porte-bonheur. Un fer à cheval ou un trèfle à quatre feuilles en sont des exemples

    Animisme

    Religion, surtout développée en Afrique, qui attribue une âme aux animaux et aux objets.

    Aura

    Champ d'énergie subtile qui émane de et entoure tout organisme vivant, également appelé la sphère de sensation.

    Apparition

    Image hallucinatoire d'une personne vivante.

    Arts Martiaux

    Les arts martiaux ont une portée qui dépasse de loin le cadre de l’entraînement physique. Véritables modes de vie, ils se nourrissent d’une philosophie cohérente qui unit le corps et l’esprit.

B

    Basse Magie

    Utilisée pour tout ce qui a un but d'obtention/réception/perte pour un événement ou un objet matériel quelconque pour la vie actuelle du pratiquant ou pour autrui (basses vibrations d'énergie).

    Bolline

    Couteau traditionnellement à manche blanc, qui sert à couper les herbes, les branches (pour la fabrication de la Baguette par exemple), à façonner des morceaux de bois, à sculpter la cire, les dagydes, etc.
    Dans le grimoire intitulé « Les Clavicules de Salomon », il est recommandé de posséder deux couteaux, l'un à manche noir (l’Athamé), l'autre à manche blanc (la Bolline).

    Baguette Magique (ou Baculum)

    Instrument d’invocation et de stabilité. Elle canalise, conduit et amplifie les énergies issues du pratiquant, et démontre sa puissance de commandement sur ce qui l'entoure (entités, élémentaux, etc…).

    Balai

    Le Balai sorcier traditionnel est constitué d'un manche en frêne et d'un corps constitué de brindilles de bouleau, attachées entre elles par un jonc de saule (le frêne est protecteur, le bouleau purificateur, et le saule est consacré à la Déesse). Le Balai, qui est consacré à la fois à la Déesse et au Dieu, sert à purifier l’espace rituel avant toute pratique magique ou la pièce avant une méditation, et il est parfois utilisé pour nettoyer de manière symbolique le cercle consacré.

    Boule de Cristal

    Utilisée à l’origine par les diseuses de bonne aventure venues d’Inde, cette sphère de teinte uniforme est un support de clairvoyance. La voyante regarde fixement la sienne, non pas en surface mais «à l’intérieur», jusqu’à ce qu’apparaissent des sortes d’ondes ou des vapeurs animées d’un mouvement dont l’orientation lui indiquera la réponse à la question posée par le consultant. Il peut aussi arriver qu’elle discerne des couleurs, ou des figures, ayant toutes une signification précise.

    Brahmanisme

    Ancienne religion de l’Inde, issue du védisme, s’appuyant sur la suprématie de la caste sacerdotale des brahmanes. Elle est basée sur la relation de l’homme au cosmos et définit pour chaque groupe social et chaque individu une position déterminée au sein de l’univers.

C

    Coupe (ou Calice)

    En verre, cristal, ou un gobelet en matière naturelle non poreuse quelconque (grès, métal (sauf de laiton, cuivre, bronze et étain, car peuvent produire des composés toxiques au contact des liquides)) avec un pied et souvent décorée de symboles ésotériques.
    On l'emploie tantôt pour l’eau salée des exorcismes, tantôt pour les libations qui seront bues à la fin des cérémonies magiques, mais aussi à boire les préparations ou les macérations de plantes, à offrir des liquides lors d'une évocation. C’est également dans cette coupe que seront composés les différents philtres magiques et autres potions diverses.
    Son symbolisme se rapporte à l’antique Chaudron des Sorcières dont elle est une variante. Symbole de la fertilité et de la Déesse, elle s’apparente aussi à son Élément Eau.

    Clochette

    Instrument rituel d’une incroyable antiquité, la Clochette déclenche des vibrations aux effets particulièrement puissants. On l’agite aussi pour détourner les mauvais sorts et les esprits malfaisants, pour stopper les tempêtes, ou pour évoquer les énergies positives. Accrochée à la porte, elle protègera la demeure.
    Lors des rituels, il arrive que l’on agite la Clochette pour marquer les différentes étapes ou pour indiquer le début et la fin d’un rituel. La Clochette est un outil de purification et de délimitation du temps pendant le rituel. Elle joue un rôle important car le tintement de cloche à la fin du rituel aide à provoquer le phénomène de rupture.
    Comme elle est un symbole féminin, la clochette sert souvent à invoquer la Déesse. C’est pourquoi la Clochette sera souvent placée à gauche de l’autel.

    Cingulum (ou Corde Rituelle)

    La Corde Rituelle ou Cingulum, que le praticien porte nouée à la ceinture par dessus sa tenue rituelle (ou sans rien en dessous), sert à mesurer le diamètre du cercle, à le matérialiser, à "nouer" les choses, et à nous "lier" nous-même.
    Le Cingulum symbolise le lien qui unit l'univers physique (le conscient), l'univers mental (l'inconscient) et l'univers émotionnel (le subconscient) de l'homme. Il symbolise aussi le lien qui existe entre le praticien et les entités égrégoriques qui lui servent d’aides invisibles.
    Il peut être de chanvre, de lin, ou de coton, l'important est qu'il soit en matière naturelle. Le Cingulum fait environ 1,80 m.
    Le Cingulum peut encore servir à tracer le cercle magique. Il peut même, enroulé sur le sol, le matérialiser.

    Chaudron

    Le Chaudron est une version plus large de la Coupe. Selon la tradition, ce chaudron a trois pieds représentant l'aspect triple de la Déesse.
    Ce récipient antique destiné à la préparation des philtres et autres potions est imprégné de mystère et d’un long passé magique. Le Chaudron devant être utilisé principalement dans une cheminée ou sur un feu de bois. Il peut servir à contenir des objets qui doivent brûler pendant le rituel.
    Pour les praticiens wiccans, le chaudron symbolise la Déesse, l’essence manifestée de la féminité et de la fertilité. Il représente la réincarnation, l’immortalité et l’inspiration.
    Quand il est rempli d’eau, son fond noir comme de l’encre lui permet de devenir un instrument de divination grâce à la Magie Lunaire.

    Chakra

    Centres mystiques situés dans le corps entre la base de la colonne vertébrale et le sommet du crâne. Il en existe 7 principaux pour les hindouistes et 4 pour les bouddhistes.
    Ils sont responsables de la coordination et de la vitalisation des trois corps, mental, astral et physique, et de leur relation avec l'âme, qui est le principal centre de conscience.

    Charme

    (du latin carmen - chant inspiré) Enchantement magique. Nom générique des sorts, maléfices, phylactères magiques. Procédé pour obtenir tel effet magique.

    Cérémonie

    La cérémonie, en Magie, est une forme d’accomplissement du rituel ; généralement assez complexe, elle peut nécessiter l’intervention de plusieurs opérateurs. Elle peut être de plusieurs types : – Effective, quand elle a pour but de produire un effet déterminé soit sur un objet précis, soit sur une personne ou une collectivité de personnes ; – Symbolique, quand elle n’a d’autre but que de rappeler une tradition.

    Chamanisme

    Le chamanisme est la spiritualité la plus ancienne connue. C’est une pratique qui consiste à se mettre en rapport avec les êtres surnaturels par le moyen de songes, de visions ou d’extases de pratiques médiumniques. L’initiation du Chaman est une chose très éprouvante car elle consiste à détruire la personnalité de l’homme pour l’éveiller à la Nature.

    Croyance

    La croyance est le fait de tenir pour réel l’existence de quelqu’un ou de quelque chose qui n’est pas perceptible par l’expérience ou prévu par la science. La croyance résulte d’interactions entre des individus ou avec des textes dogmatiques. La croyance est une façon de penser qui permet d’affirmer, sans esprit critique, des vérités ou l’existence de choses ou d’êtres sans avoir à en fournir la preuve, et donc sans qu’il soit possible de prouver qu’elles sont fausses.

    Capteur de Rêves

    Cerceau de bois tissé à l'aide de fibre végétal servant à emprisonner et détruire les mauvais rêves.

    Channeling

    Procédé par lequel un médium, en état de transe ou toutes autres formes de conscience altérée, peut communiquer avec des entités non-physiques.

    Clairaudience

    Habileté qui permet au médium d'entendre des sons pouvant provenir de n'importe où dans le temps et qui ne sont pas audibles physiquement.

    Clairvoyance

    Habileté qui permet au médium de voir des personnes, des objets ou des événements qui ne sont pas perceptibles par les cinq sens ordinaires.

    Corps éthérique

    Structure intermédiaire entre le corps astral et le corps physique, également connue comme un réseau d'énergie qui relie le corps physique aux corps astral, mental et spirituel et de ce fait lui permettant de rester en vie.

D

    Désincarné

    Nom qu'on donne au fait d'être libéré de son corps de chair.

    Dagyde

    Support en argile ou en cire, représentant le sujet à envoûter (appelé aussi « voult »).

    Démonologie

    L’étude des démons permet de connaître leurs origines au travers des différentes mythologies et croyances.

    Dévotion

    Attachement profond et sincère aux devoirs et aux pratiques de la religion. Culte particulier (rendu à un saint, à un lieu ou à une chose sacrée)

    Divination

    Pratique impliquant l’interprétation de signes ou symboles, qui cherche à obtenir des informations inconnues, cachées ou secrètes par rapport à une situation passée, présente ou future, ou à prévoir des futurs événements, basée sur la croyance dans les révélations offertes aux humains par des sources spirituelles ou divines ou que l’esprit humain détient la connaissance en lui.

    Divinité

    Une divinité est un être non humain, surnaturel ayant une grande puissance. Elle est considérée comme supérieure par rapport au commun des mortels. On lui voue parfois un culte.

E

    Épée Cérémonielle

    Il possède le même symbolisme et le même usage que l'Athamé, mais l'Épée s'utilise plutôt en Magie Cérémonielle.
    La lame est être droite, à double tranchant, et le manche est en matière naturelle isolante. La longueur est telle que lorsque la pointe est posée par terre, la poignée soit bien en main. La section de la lame est idéalement losangique, mais une forme en triangle ou en croix évidée est aussi acceptée. Enfin, comme pour l'Athamé, la garde doit être droite et former une croix avec la lame.
    Elle symbolise l’instrument de la volonté. Elle rassemble et focalise, pour les détruire, les influences négatives exercées par les forces qui agissent en permanence autour de nous, à l’instar d’un paratonnerre.
    Cet outil de Magie Cérémonielle possède toutefois un caractère beaucoup plus autoritaire que le Couteau Rituel. Il symbolise entre autre la droiture du praticien qui l’utilise en tant que maître absolu du Cercle et des Éléments. On l’emploie aussi pour tracer les Pentagrammes et autres symboles magiques, les cercles sacrés et pour diriger le flot d’énergies de la Force Magique.

    Encensoir

    Il sert à brûler les encens en résine, en cône ou en bâton, mais aussi certaines huiles essentielles et autres poudres pour fumigation.
    Il peut s’agir d’un Encensoir de métal élaboré ou d’un simple coquillage où l’encens se consume lentement pendant un rituel magique.

    Égrégore

    Entité psychique autonome ou une force, produite et influencée par les désirs et émotions de plusieurs individus unis dans un but commun. Cette force vivante fonctionnerait alors comme une entité autonome. Appelé aussi "forme-pensée".

    Enchantement

    Manoeuvre magique, bénéfique ou non, aussi appelé sort.

    Entité

    Ce qui constitue l'essence d'un être. En magie on dit aussi esprits humains désincarnées, démons, etc.

    Envoutement

    Pratique magique, d'amour ou surtout de haine, qui influence et soumet une personne. L'être visé est symbolisé par une image de cire (voulte, dagyde, éparge, manie, poupée ou vols).

    Esprit

    Ame immortelle des défunts se manifestant ou non. On appelle aussi ainsi les génies ou démons.

    Évocation

    Rituel conçu afin de manifester une entité spirituelle des plans invisibles dans le champ de conscience du magicien ou sous apparence visible, physiquement ou dans l'astral.

    Exorcisme

    Cérémonie religieuse destinée à chasser les démons par des prières ou opération magique pour libérer une maison hanté, dénouer un sort, reprendre quelque chose au diable, etc.

    Éléments

    L’Occident reconnaît traditionnellement 4 éléments : la Terre, le Feu, l’Eau et l’Air. Ces 4 essences représentent les composants fondamentaux de l’Univers. Tout ce qui existe renferme une ou plusieurs de ces énergies. Les correspondances sont également nombreuses et interviennent notamment en astrologie, dans les techniques mantiques et en ésotérisme

    Encens

    Le mot encens vient du latin « incensum » qui désigne une matière brûlée en sacrifice. L’encens est utilisé dans toutes les religions depuis l’antiquité. Il s’agit à la base d’une résine produite par un arbre portant le nom de boswellia sacra. A cette résine sont ajoutés des parfums. L’encens revêt trois formes : en grain, en cône ou en bâtonnet. Lors d’une cérémonie, d’un rite, l’encens est brûlé, il s’en échappe alors une fumée parfumée. Le rôle de cette fumée est d’élever la prière vers le ciel. Elle permet donc le lien entre les hommes et les divinités.

    Ésotérisme

    L’ésotérisme est la science « des choses cachées » réservée uniquement au seul initiés (par opposition à l’exotérisme qui lui correspond aux croyances et aux enseignements délivrés indifféremment à toute personne). L’ésotérisme est donc la partie secrète d’un enseignement religieux, partie à laquelle accède celui qui a reçu, dans un premier temps l’enseignement exotérique, et qui ensuite a été initié.

    Esbat

    Célébration païenne mensuelle de la pleine ou nouvelle lune.

F

    Fantome (ou Spectre)

    Matérialisation de l'esprit d'un mort, visible mais impalpable, appelé aussi spectre.

    Forme-pensée

    Égrégore individuel. Créature faite d'énergie créée par la visualisation (consciente ou non) et qui existe pour accomplir une tâche ou un but précis (à long ou court terme) puis disparait.

    Familier

    Animal gardé par une sorcière pour l'aide psychique qu'il peut lui offrir et dont cette dernière protège.

G

    Grimoire (ou Livre des Ombres)

    Cahier qui sert de journal pour toutes les opérations magiques. On considère ce Livre comme « vivant », car il évolue en même temps que le praticien lors du cheminement sur le Sentier de la magie et de la sorcellerie. C’est dans ce livre que sont consignés avec soin les rituels et autres sortilèges, les tables de correspondance ainsi que les données occultes les plus diverses et importantes.
    C'est en effet une "arme magique", présente sur l'autel (ou sur un lutrin) au cours des rituels, et qui vous guide dans la conduite de la cérémonie occulte. C’est le compagnon de route de tout praticien ainsi qu’un précieux aide-mémoire. En plus des rituels, des sortilèges et des règles de magie, le Grimoire peut renfermer des poèmes, des chants et des prières.
    Traditionnellement, les feuilles de ce Livre devaient être de parchemin, et le livre cousu et relié par le praticien lui-même. De nos jours, il est accepté d'utiliser des livres reliés blancs dans des papeteries, des boutiques d’art et de création ou un classeur avec de belles feuilles de papier à dessin.

    Gnosticisme

    Doctrine philosophique et religieuse fondée au début du christianisme et portée par plusieurs sectes chrétiennes hétérodoxes. Elle est basée sur l’ésotérisme, l’intuition et l’illumination soudaine. Ce n’est pas une religion proprement dite, mais une doctrine née de la rencontre d’influences judaïques, chrétiennes et hellénistiques. 

    Goetie

    Pratique magique issue de la théurgie dans laquelle le but est d'asservir des entités démoniaques au moyen d'évocation. 

H

    Hallucination

    Nom que l'on donne à l'erreur des sens, la perception que le sujet croit sensorielle mais qui est, en réalité, sans objet.

    Hantise

    Phénomène normalement inexplicable, attaché à un lieu déterminé. Il y a les objectifs (poltergeist, télékinésie, etc.) et les subjectifs (apparitions, fantômes, hallucinations, etc.).

    Hoodoo

    Pratiques et croyances magiques folkloriques afro-américaines qui utilisent les charmes, les herbes, les minéraux, les animaux, etc, et qui intègre la nécromancie, le chamanisme américain, le spiritualisme ainsi que d'autres systèmes et croyances folkloriques.

    Hermétisme

    Doctrine occulte, à l’origine païenne, de la connaissance, et en particulier de l’alchimie (recherche de la transmutation des métaux). Elle apparut au cours des premiers siècles après Jésus-Christ, dans les milieux grecs néo-platoniciens, par assimilation du Dieu Hermès (Mercure chez les romains) au Dieu égyptien du savoir, Thot. Aujourd’hui, l’hermétisme est synonyme d’occultisme et de connaissance traditionnelle secrète, par rapport au savoir officiel.

    Hindouisme

    Religion actuelle de la plupart des habitants de l’Inde. Les hindous parlent plutôt de « sanatan dharma » (Loi cosmique universelle) pour désigner l’ensemble de leurs traditions religieuses. L’hindouisme, contrairement aux autres grandes religions, n’a pas de fondateur et trouve son origine aux débuts même de l’histoire de l’Inde. Cette religion est issue d’une évolution du védisme et du brahmanisme, après une longue maturation philosophique et une lente intégration des cultes aborigènes.

    Haute Magie

    La Haute magie est la synthèse philosophique qui émerge de l'étude de tous les ésotérismes. Elle se veut Universelle par la recherche des principes qui régissent tous les phénomènes magiques. Sa pratique complexe et exigeante vise la pleine réalisation de l'être divin en chacun de nous.

I

    Invocation

    Opération servant à demander de l'aide à Dieu ou à une divinité, un saint, un démon, un génie ou un esprit par le biais de prières.

    Illusion

    Interprétation fausse d'une sensation normale.

    Incarnation

    Spiritisme. Nom donné à une prise de possession du corps du médium en état de transe par un esprit réputé de l'au-delà.

    Illuminisme

    Doctrine de certains mystiques, fondée sur la croyance en une illumination intérieure, directement inspirée par Dieu. Des sectes d’illuminés sont apparues aux XVIe et XVIIe siècles. L’illuminé est convaincu d’avoir été l’objet d’une manifestation divine et se considère comme ayant été irradié par la lumière de Dieu.

    Initiation

    Dans toutes les parties du monde, les populations ont célébré de véritables mystères auxquels n’étaient admis que les initiés. Les rites d’initiations se fondent sur le thème de la seconde « naissance » ou de la « renaissance » Ils renferment presque toujours des scènes mimées qui représentent des aventures au pays des âmes. L’élément dramatique le plus fréquent est fourni par la simulation d’une mort suivie d’une résurrection. Partout, l’initiation, c’est-à-dire l’admission à une vie supérieure, est considérée comme une seconde naissance, une régénération dans toute la force du terme. Plutarque disait : « Mourir, c’est être initié ».

    Inquisition

    L’Inquisition, du latin « inquisitio », désigne une juridiction ecclésiastique d’exception instituée par le Pape Grégoire IX en 1231 pour la répression, dans la chrétienté, des crimes d’hérésie et d’apostasie (l’apostasie est le terme selon lequel une autorité religieuse désigne l’attitude de l’adepte qui renonce à sa doctrine voire, parfois seulement, à se soumettre à ladite autorité), des faits de sorcellerie ou de magie.

J

    Jaïnisme

    Religion de l’Inde, fondée par le prince Vardhamâna Jnatâ au Vième siècle avant JC. Elle apparut en réaction au système rigide du brahmanisme, à ses castes et aux sacrifices sanglants. Sa caractéristique principale est l’ahimsâ (non-violence) qui interdit de tuer ou de maltraiter toute créature vivante, contraignant les moines à se déplacer avec une étoffe sur la bouche pour éviter d’avaler des insectes.

K

    Kabbale

    La Kabbale, qui signifie « recevoir », est la somme des mystères de la tradition mystique juive. C’est un chemin d’Élévation spirituelle, à la fois une philosophie théorique et une pratique proche de la méditation. La Kabbale est la tradition mystique du judaïsme qui se présente comme un commentaire codé des textes bibliques. La Kabbale a aussi une approche plus mystique qui consiste à recevoir la sagesse d’en haut, la lumière de l’infini. C’est un art de l’écoute de la grande symphonie des sphères célestes, du monde et de son propre être intérieur. Enfin, la Kabbale pratique insiste sur des points comme la prière, la méditation et certains rituels qui permettent à l’homme de s’élever intellectuellement et spirituellement.

L

    Laboratoire

    En magie et en théurgie tout comme en alchimie, le laboratoire est le lieu où sont réalisés les pentacles et mélanges divers. Tandis que l’oratoire est le lieu des prières. Le laboratoire peut être soit une pièce séparée, soit simplement un coin de l’Occultum, par exemple une table, réservé à cet effet. Il doit comprendre en principe un matériel de dessin, un matériel plus ou moins sophistiqué de gravure, des bocaux, bouteilles… En un mot, tout le nécessaire pour la confection des « consommables » nécessaires aux opérations magiques entreprises par l’opérateur.

    Luciférisme

    Philosophie qui engendre la compréhension et la connaissance des forces extérieures et intérieures en soi. Elle s’apparente plus particulièrement à Lucifer « le porteur de lumière ».

M

    Maléfice

    Nom que l'on donne à ce qui permet de nuire par voie magique. Les légendes parlent de sortilèges ; le folklore de charmes ; la démonologie de prestiges ; couramment on parle de sorts. Dans le Dictionnaire Infernal de Collin de Plancy, en 1818, en distingue 7 catégories : inspirer une passion criminelle, inspirer haine ou envie, jeter des ligatures, maladies, mort, folie, appauvrir.

    Malengin

    Objet funeste qui porte malheur.

    Mandala

    Dessin complexe symbolisant l'univers et "le réceptable des dieux". Utilisé pour la méditation et la magie.

    Mantra

    Ce terme réfère à une syllabe, un mot, un groupe de mots ou des prières sacrées qui peuvent être répétées pour aider à la méditation. Il désigne également une formule consacrée à une divinité particulière ou une adoration adressée à une ou plusieurs divinités.
    Son mystique, sorte de yoga basé sur les pouvoirs de vibration des sons. Formule magique hindoue.

    Macrocosme

    Nom que les alchimistes donnent au Monde.

    Magistère

    Nom que porte l'opération alchimique réussie.

    Microcosme

    Nom que les alchimistes donnent à l'homme.

    Magie

    Science et art qui a pour but de provoquer des changements en conformité avec la volonté de la personne qui la pratique.

    Macumba

    Magie proche du vaudou comportant des danses magiques et surtout pratiquée par les Noirs d’Amérique du Sud, notamment au Brésil.

    Magie Angélique

    La Magie Angélique consiste à invoquer des entités religieuses (anges, saints, archanges, êtres de lumières) en utilisant principalement des moyens ou techniques évocatoires (pentacles, prières, rituels).

    Magie Orientale

    La magie orientale englobe les arts magiques et les philosophies d'Orient. Elle fait souvent référence aux énergies (comme le Chi). Cette magie comprend par exemple le bouddhisme, l'hindouisme, la magie du scorpion, le yoga kundalini et krija, la voie du samouraï. 

    Magie Céleste

    Fondée sur les astres, leurs positions, les alliances et leurs correspondances « terrestres », elle permettrait de maîtriser ou guider les influences astrales. 

    Magie Blanche

    Système théorique et pratique ésotérique visant au respect, à l'harmonie et à l'élévation vers des forces ou entités positives.

    Magie Rouge

    Magie dont les pratiquants vénèrent la vie symbolisée par le sang, liquide vital sacré.

    Magie Rose

    Pratique de basse magie ayant pour but de manipuler et/ou d'encourager les sentiments d'amour, de famille, d'amitiés, de lien puissant entre deux personnes. On la pratique par des rituels, philtres ou incantations.

    Magie Runique

    La magie runique est une pratique plus profonde des runes. Les runes ne sont pas utilisées qu’en divination. Elles s’utilisent aussi en talismanie, magie, thérapie, psychologie, alphabet.

    Magie Draconique

    Pratique magique liée à la sagesse millénaire des dragons.

    Magie Noire

    Pratique consistant à travailler avec les entités dites de bas astral afin d'obtenir la réalisation de ses désirs.

    Magie Chaotique

    Forme de magie rituellique qui utilise les différents états de la conscience, appelés gnose, grâce à la méditation, à la danse, au chant, à la douleur et l'orgasme. 

    Magie Celtique & Druidique

    Pratiques magiques diverses et personnelles qui font intervenir les symboles et archétypes celtiques. Réflexions basées sur les vestiges de la religion druidique antique parvenue jusqu’à nous. Ces croyances sont basées sur la symbolique runique et sur la mythologie celte.

    Magie Élémentale

    Pratique magique basée sur la maîtrise des éléments (Air, Eau, Feu et Terre) en collaboration avec des entités issues des éléments.

    Magie Verte

    Magie en parfaite harmonie avec la Nature. Elle est utilisée avec les herbes et tous les éléments que la Nature offre.

    Magie Lunaire

    Pratique qui tient compte presque exclusivement des positions de la Lune au cours de ses divers cycles : – cycle sidéral – cycle synodique – position dans le zodiaque tropique – position par rapport à l’horizon.

    Mentalisme

    Pratique qui fait appel à l’énergie universelle, sans utiliser aucun matériel. Elle use surtout des principes de visualisation, méditation, contrôle de soi et manipulation des énergies. La plupart des mentalistes fonctionnent sur le principe des égrégores.

    Magnétisme

    Pratique permettant de soigner par manipulation des énergies.

    Mandragore

    Solanacée à grandes feuilles, fréquente en Tunisie et employée fort souvent en magie dans l’antiquité et au moyen age. Sa racine ressemble au corps humain et une tradition veut qu’elle ait poussé dans le paradis à l’ombre de l’arbre du bien et du mal. 

    Manichéisme

    Doctrine religieuse dualiste prêchée au 3ème siècle par Mani, un prince iranien, dans laquelle se retrouve l’influence du mazdéisme, du christianisme et du bouddhisme. Son principe est la lutte du Bien et du Mal, du royaume de la Lumière et de celui des Ténèbres, de l’esprit et de la matière.

    Méditation

    La méditation peut être définie par des états modifiés de conscience permettant de visiter notre soi intérieur. Il existe différents types de méditations.

    Monisme

    Doctrine philosophique selon laquelle l’univers n’est composé que d’une seule substance. Il s’oppose au dualisme qui affirme l’existence de deux substances distinctes, la matière et l’esprit. On différencie le monisme matérialiste (Epicure, Marx) du monisme spiritualiste ou idéaliste de Leibniz et de Hegel, ainsi que le monisme neutre (W. James, B. Russel) selon lequel la matière et l’esprit constituent deux registres de phénomènes d’une substance sur laquelle on n’a pas à se prononcer. Le monisme supprime donc la distance qui nous paraît exister entre le monde réel et la conscience.

    Mythe

    Les mythes sont des récits issus de mythologies particulières selon les civilisations. Ils racontent en général la création du monde et retracent les aventures de héros menant des luttes contre des personnages fantastiques. Les mythes sont des récits fictifs, imaginaires pouvant provenir de l’existence d’un personnage réel, mais l’écrivain lui donnant une dimension surnaturelle, ou d’un fait historique (exemple : la Guerre de Troie et l’Odyssée d’Ulysse). Le mythe peut porter en lui un problème sous-jacent de la société ou apporter à l’homme une valeur morale. Exemple : le mythe d’Inanna dans la mythologie mésopotamienne. Il se rapporte en effet à une civilisation et non à un lieu géographique précis.

    Mythologie

    La mythologie est un ensemble de croyances d’une civilisation donnée,  d’un peuple, comme  la mythologie gréco-romaine ou la mythologie égyptienne. 

    Mage

    Personne pratiquant la Magie

N

    Nécromancie

    Technique de divination qui se base sur l’évocation des morts , libres de toute entrave pouvant révéler au praticien des détails futurs ou des faits cachés.

    Necronomicon

    Livre mythique dont le titre original est « Al-Azif », écrit en 730 après JC par Al Hazred.

    New Age

    On appelle New Age un ensemble de mouvements spirituels, religieux, philosophiques, artistiques, très hétérogènes apparus dans les années 1970 aux Etats-Unis. Le New Age trouve son inspiration dans la Théosophie, le Bouddhisme et l’Hindouisme, puis, dans « L’Ere du Verseau », ouvrage de Paul Le Cour. Il repose sur l’idée de l’avènement d’un « âge nouveau » (Age du Verseau) marquant la fin de l’Age du Poisson qui est celui du Christianisme. Le New Age fait appel à des croyances et à des pratiques ésotériques ou empruntées à différents groupes religieux.

    Nirvana

    Dans le bouddhisme, le Nirvana correspond au dernier état de la contemplation caractérisé par l’absence de souffrance et la connaissance de la vérité. C’est un état de paix, de plénitude, de félicité, terme de la recherche de la sagesse. Dans le brahmanisme, c’est un anéantissement total et volontaire qui correspond à la fin du cycle des réincarnations.

O

    Occultum

    Lieu opératoire pour les occultistes et particulièrement pour les praticiens de la magie. (lat. occultus, occulte) Syn. Temple.

    Oui-Ja

    Planche permettant de communiquer avec les esprits

    Ouroboros

    Serpent qui se mord la queue. Symbolise, pour les alchimistes, l’unité de la matière. Pour les occultistes, c’est le fluide universel ou la rénovation perpétuelle de la nature

P

    Pentacle d'Autel

    Le Pentacle d'autel est constitué d'un pentagramme (dans un cercle s'il a un but de protection) tracé ou gravé sur un disque ou un carré de cuivre, d'or, d'argent, de bois, de parchemin, d'argile, d'ardoise ou de pierre. C’est le symbole le plus commun et le seul qui soit indispensable. Il symbolise le corps et la réalité physique et matérielle dans laquelle nous vivons.
    Selon la Tradition, c’est une des pièces centrales de l’Autel sur lequel sont placés les objets qui doivent être dûment consacrés. Cependant, certains praticiens le placeront au Nord de l’Autel, sachant en connaissance de cause que c’est le point cardinal associé à l’Élément Terrestre.
    C’est un outil pratique sur lequel on peut déposer amulettes, charmes ou autres objets afin de les consacrer selon les rites.

    Prescience

    Connaissance de l'avenir, intuition.

    Perception extrasensorielle

    Habileté psychique permettant d'acquérir des informations concernant les gens, les endroits ou les situations sans que la personne n'ait à utiliser ses cinq sens humains normaux.

    Précognition

    Perception extrasensorielle qui permet à une personne d'avoir des connaissances intuitives, sans l'utilisation des cinq sens connus, sur des événements futurs avant que ceux-ci se produisent.

    Projection astrale

    Transfert de la conscience du corps physique au corps astral afin que la personne puisse percevoir et bouger dans le plan astral, pendant que le corps physique reste inerte.

    Psychométrie

    Faculté psychique permettant d'obtenir des impressions en lien avec le passé, le présent et le futur d'un objet ou de la personne à qui il appartient lorsque l'objet en question est touché.

    Paganisme

    Philosophie religieuse et mystique qui vit au rythme de la Nature en fêtant les saisons, les pleines lunes, les récoltes.

    Panthéisme

    Doctrine philosophique et métaphysique qui identifie Dieu au monde, à l’univers, selon laquelle il existe dans tout, dans la nature même des choses et des êtres vivants. On dit alors que Dieu est immanent (contenu dans la nature d’un être) par opposition au Dieu transcendant (extérieur au monde) et personnel des grandes religions monothéistes. On utilise couramment le terme « panthéisme » pour désigner un comportement ou un état d’esprit visant à diviniser la nature. Cette doctrine prend des formes religieuses en Inde et plus philosophiques en Occident avec les stoïciens et Plotin.

    Parapsychologie

    Ensemble des lois et des phénomènes mystérieux régissant les sciences occultes psychiques et cachées qui ne sont pas expliquées par les sciences.

    Poltergeist

    Mot allemand signifiant « esprit tapageur ». Ensemble des phénomènes dits paranormaux objectifs se produisant dans des lieux hantés.

    Polythéisme

    Religion vénérant plusieurs dieux, réunis dans un panthéon, qui dirigent divers aspects du monde et de la vie. Les cultes égyptiens, grecs et romains sont les plus connus.

    Possession

    État d’une personne dont un démon dirige les actes et qui est combattu par l’exorcisme. 

    Prémonition

    Sensation inopinée précédant un fait et l’annonçant. Certitude qu’un fait va se produire alors que rien ne permet de l’annoncer.

    Pressentiment

     Sensation vague et ambiguë, souvent causé par une série d’événements, nous indiquant qu’un fait va se produire.

    Prophétie

    Prédiction d’ordre général, naturellement sur l’avenir, dite parfois inspirée sous la dictée de Dieu.

Q

    Quintessence

    En Alchimie, forme suprême de la substance; réduction en une substance très subtile, très pure, très spirituelle.

R

    Rituel

    Cérémonie formalisée comprenant une série d'actions, aussi bien physiques que mentales, et qui a comme conséquence la libération de l'énergie magique et la réalisation d'un objectif spécifique.

    Rétrocognition

    Forme de perception extrasensorielle permettant à une personne d'avoir des connaissances intuitives, sans l'utilisation des cinq sens connus, sur des événements passés.

    Reïki

    Le Reïki est une technique permettant de canaliser l'Énergie Universelle (Rei-Ki) afin de l'utiliser, sur soi ou sur autrui, par imposition des mains pour guérir les maux, harmoniser le corps, relaxer.

    Radiesthésie

    Faculté de percevoir les radiations électromagnétiques, à l’aide d’une baguette (voir Rhabdomancie) ou d’un pendule. On appelle témoin, ce qui sert, par similitude souvent, à aider le pratiquant. Utilisée notamment pour trouver de l’eau (Hygromancie ou Sourcellerie), de l’or, des maladies, des disparus, etc.

    Réincarnation

    Doctrine professant que l’esprit revient sur terre dans une autre enveloppe charnelle (les Hindous l’appellent « matrice physique »), même animale (qui impliquait normalement une dégradation, un châtiment).

S

    Sorcellerie

    Ce concept réfère à la pratique des religions natives chamaniques et des croyances culturelles de l'Europe pré-chrétienne en lien avec la magie folklorique, les vénérations des dieux, de la nature et des ancêtres, etc., qui fut plus tard diabolisée par le christianisme.

    Sel

    Substance utilisée dans plusieurs procédures magiques en tant que qu'antiseptique spirituel ou symbole de purification.

    Satanisme

    Croyance, identification pleine et dévotion envers Satan en tant qu’entité divine.

    Spiritisme

    Doctrine fondée sur la croyance à l’existence des esprits et à leur communication avec les hommes. Le spiritisme est, à la fois, une science d’observation et une doctrine philosophique. Comme science pratique, il consiste dans les relations que l’on peut établir avec les esprits ; comme philosophie, il comprend toutes les conséquences morales qui découlent de ces relations.

    Sciences Occultes

    Les connaissances ésotériques et leurs applications ont reçu le nom de sciences occultes.

    Sabbat

    Associé depuis longtemps à une assemblée nocturne et bruyante de sorciers et sorcières. Selon la croyance populaire du Moyen Âge, les sorciers et sorcières pratiquaient durant ces nuits des rituels maléfiques et s’abreuvaient de potions aux pouvoirs démoniaques.

    Santeria

    Forme magico-religieuse proche du vaudou pratiquée par les latino-américains en particulier en Amérique du Nord et Centrale.

    Shintoïsme

    Religion de la nature au Japon. Elle consiste en la vénération des éléments naturels (montagnes, les mers, les fleuves..), certains animaux et certaines plantes, mais surtout le Soleil et la Lune qui sont considérés comme des divinités. Le culte des ancêtres et des héros y a été progressivement intégré. Le Shintoïsme a subit les influences du confucianisme, du Taoïsme et surtout du Bouddhisme.

    Sigil

    Cet objet représente un sceau, un signe ou une signature. Toutes phrases ou mots peuvent être transformés en celui-ci en suivant une certaine transformation. Il est également un symbole représentant une force spirituelle, telle qu’un ange ou une divinité.

    Sortilège

    Pratique magique qui consiste à envoyer soit une énergie, soit une entité à l’intérieur d’un objet, afin que celui-ci agisse sur une personne qui le porte, un lieu ou il se trouve, dans un but précis.

    Spiritualisme

    Doctrine dualiste, s’opposant au matérialisme, selon laquelle l’univers possède une nature spirituelle, supérieure à la matière. L’homme, possédant un esprit ou une âme, ne se réduit pas à la seule matière. La tradition spiritualiste, dans son sens métaphysique, remonte à Anaxagore (Ve siècle avant JC) pour qui « l’esprit », c’est l’âme, le souffle qui s’oppose à la matière solide et inerte.

    Superstition

    Fait de croire que certains actes, certains objets ou événements annoncent la chance ou la malchance.

    Sorcier / Sorcière

    Personne pratiquant la Sorcellerie

T

    Talisman

    Objet qui est chargé ou consacré à la réalisation d'un but spécifique, habituellement utilisé afin d'attirer une énergie en particulier vers le magicien.

    Tabard

    Robe rituelle. Sous sa forme la plus simple, c’est une grande pièce de tissu avec, en haut, un trou pour la tête, comme un poncho. Les côtés sont cousus sur environ trente centimètres à partir du haut et comportent des fentes pour le passage des bras. Le tabard tombe jusqu’aux chevilles et est serré à la taille par une cordelière. On peut broder sur la poitrine son nom magique ou différents symboles. Sa couleur est généralement noire, mais elle peut différer suivant les convents (on utilise le plus souvent le noir, le rouge ou le blanc).

    Taoïsme

    Philosophie et doctrine chinoise apparue au VIe siècle av. JC dont la référence est le Tao Te Ching (Dao De Jing) dicté, selon la tradition, par Lao-tseu, contemporain de Confucius. Le Tao (signifiant « la voie ») est le principe suprême qui dirige l’univers selon la pensée chinoise ancienne. Il est par nature indéfinissable. Le taoïsme propose d’atteindre l’absolu, c’est-à-dire l’essence indéfinissable des choses, par la non-action et la non-pensée et s’appuie sur des éléments symboliques comme le Yin et Yang qui ont été introduits ultérieurement.

    Tarologie

    Divination par les tarots.

    Temple

     (lat. templum, origine étrusque, veut dire cercle) Le temple magique, ou local des cérémonies, sera un endroit retiré, éloigné de tout bruit, hors de toute présence étrangère, réservé à l’usage des pratiques, chaste et fermé. Il sera exorcisé et consacré. On y trouvera : – Un petit autel, formé d’une table de bois ou de pierre, idéalement de marbre, recouvert d’un linge et placé généralement à l’orient ; – Sur l’autel se trouveront souvent deux cierges consacrés, une lame sacrée, et un encensoir ; – Non loin se trouverons les parfums, les eaux consacrées, les huiles et autres accessoires.

    Théisme

    Croyance en un Dieu unique (monothéisme), créateur de l’Univers, dont il est extérieur, mais qui agit sur lui et se manifeste en permanence. Il est généralement décrit de manière humaine, comme une personne animée d’une volonté propre, qui aime, récompense, punit.

    Théosophie

    Doctrine religieuse qui, en rapprochant les différentes religions et croyances de l’Occident et de l’Orient, a pour objet la « connaissance divine ». Pour les théosophes, de nombreux symboles ou mythes religieux ont une même origine ésotérique. La théosophie reprend des éléments du bouddhisme, de l’hindouisme, du christianisme et de l’islam, comme la réincarnation, l’immortalité, la présence de Dieu dans tous les êtres, l’illumination du sujet. Comparable à la gnose, la théosophie fait une large part aux sciences occultes et au spiritisme pour une recherche introspective et personnelle de la voie vers Dieu.

    Transe

    En occultisme, état où l’activité et la pensée sont automatiques. En parapsychologie, état d’inconscience pendant lequel peut se manifester une activité paranormale.

U

    Ubiquité

    Autant voyage astral que télépathie, l’ubiquité est la faculté de se dédoubler. Une partie de notre conscience reste dans notre corps, tandis qu’une autre voyage ailleurs. L’on est donc conscient de 2 situations à la fois. Contrairement à ceratines idées reçues, aucun contact physique ne peut subsister entre le « double » de l’esprit et le monde physique, puisque le corps physique, lui, ne se dédouble pas.

    Upanisads

    Partie philosophique des Védas, la plus ancienne littérature sacrée des Hindous, traitant de la nature de l’homme et de l’univers ainsi que de l’union de l’âme individuelle ou soi avec l’Âme Universelle.

V

    Vaudoo

    Mélange de rites africains et de christianisme basé sur la communication avec les Loas, esprits représentants le divin

    Vies Antérieures

    Basé sur le principe de la réincarnation, existence avant la vie présente. Rarement unique, ces vies suivent un cheminement karmique d’amélioration vers la perfection tout au long des existences .

    Voyage Astral

    Le voyage astral est une technique de dédoublement du corps et de l’âme ou esprit rattachés par le cordon d’argent qui sert de lien et ne se coupe qu’à la mort pour libérer l’âme. L’esprit se déplace donc dans le monde astral lors de la sortie qui peut être consciente ou inconsciente (pendant nos rêves, notre âme peut venir à sortir) cette technique nécessite une connaissance de la relaxation et des dangers qu’elle peut entraîner.

    Voyance

    Faculté, du processus et du résultat du processus permettant de « voir » ce qui est caché.   

    Valhalla

    Le Valhalla est le Palais des Morts où les Einherjars (« les héros morts ») résident après avoir été choisis par Odin et les Valkyries. Ce paradis guerrier explique pourquoi le culte d’Odin fut aimé par les soldats du Danemark et du Sud de la Norvège ainsi que de la Suède où vivaient les plus puissants et violents combattants. Autres noms : Walhalla, Valholl.

    Voyage Chamanique

    Cérémonie qui amène le chaman à voyager dans le monde de la réalité non ordinaire et contacte l’énergie spirituelle qui se montre à lui sous forme d’esprits de la nature, etc. Son état de conscience est modifié par le son du tambour frappé à un rythme régulier, et permet de contacter l’invisible, l’essence spirituelle et de tirer de cette expérience un mieux-être et des enseignements utiles pour notre réalité journalière.

W

    Wicca

    Mouvance spirituelle ou religieuse organisée autour des rythmes de la nature, vouant un culte à la Déesse et au Dieu cornu. Le culte se pratique seul ou en groupe et la mouvance est dépourvue de structures centrales ou dominantes reconnues par tous. Elle est composée d’un assemblage de croyances, de lois, de normes et de rituels s’adaptant aux exigences et aux croyances des pratiquants, lesquels utilisent les énergies et les forces, de la nature, des divinités ou de leur propre source, dans le but d’améliorer le soi par des techniques diverses telles que l’utilisation de la magie. 

X

    Xénoglossie

    En spiritisme, compréhension (lecture, langage, écriture) d’un langage inconnu du médium.

Y

    Yggdrasil

    Yggdrasil est l’arbre cosmique, le pilier de l’Univers dans la mythologie scandinave. Ces énormes branches soutenaient les Neuf Mondes Scandinaves avec sous son pont Bifrost, les trois royaumes des Dieux et des Elfes, le Monde des humains, des Nains et des Alfes Noirs. Yggdrasil est décrit comme le plus majestueux des arbres soutenu par trois racines. Yggdrasil est souvent présenté comme un If mais il aurait aussi pu être un frêne. Son nom fait référence à la potence ou au cheval d’Odin lors de son sacrifice. Les Vikings le représentait avec des entrelacs capturant la force et l’énergie en émanant.

    Yi-King

    Art divinatoire se basant sur les variations des énergies cosmiques se mutant en force yin et yang. Livre chinois des mutations, le plus ancien livre de divination connu. Les huit trigrammes fondamentaux combinés forment 64 koua correspondant à 64 situations rencontrables par l’homme et se référant chacune à 6 textes.

    Yoga

    Yoga (Sanskrit) Qui signifie union ou communion ; l’union de notre volonté à la volonté divine qui permet de regarder la vie sous tous ses aspects avec équanimité. Le Yoga réfère également à la méthode pour y parvenir et son but est d’enseigner les moyens par lesquels l’humain peut s’unir complètement à son essence spirituelle divine ou à l’Esprit Suprême.

Z

    Zodiaque

    Zone de la sphère céleste qui s’étend entre huit et neuf degré de part et d’autre de l’écliptique (Plan d’orbite de la Terre autour du Soleil) et dans laquelle on voit se déplacer le Soleil, la Lune et les planètes principales du système solaire.

    Zen

    Mouvement bouddhiste japonais, issue du mahâyâna. Il fut d’abord introduit en Chine au VIe siècle après JC (école de Ch’an) avant de s’implanter et de se développer au Japon au XIIIe siècle. Le zen est une école de méditation que les moines pratiquent avec un rigoureux ascétisme corporel et mental. Il est basé sur la recherche de la sagesse et de la maîtrise de soi. Il prône une vie simple, une discipline stricte et la pratique de tout type de travaux, y compris les plus ordinaires, dans le but d’atteindre l’illumination intérieure (ou satori) qui est un état de détachement, sans images, sans mots, avec un ressenti d’équilibre et de paix. Dans le zen, le concret est plus important que les concepts, avec des travaux manuels où l’on doit s’appliquer à bien faire. Le zen a largement inspiré une forme de civilisation raffinée, comme par exemple la cérémonie du thé, le code de l’honneur, les samouraïs et tout l’art japonais.

Chat S.net